DÉFINIR LA SOCIOLINGUISTIQUE URBAINE

  • Définir la sociolinguistique urbaine n’est pas chose aisée et ne fait pas consensus , cependant, il est possible de présenter de manière cohérente le champ et les spécificités de la sociolinguistique urbaine. Notamment :​​​

    • ​​pour dire sa centration sur les discours sans pour autant ignorer les pratiques linguistiques ;

    • pour dire son rapport étroit avec l’urbanisation dans la mesure où ce qui prévaut est la problématisation du champ socio-langagier en regard avec les effets prégnants de la culture urbaine sur les usages de tous ordres ;

    • pour dire enfin la caractérisation sur-moderne d’une mobilité spatiale sur-valorisée et vectrice d’espaces sociaux différenciés.

 

  • Les trois axes définissant le champ soulignent ainsi le rapport à la mise en mots – finalement des dénominations et des catégorisations socio-langagières situées et des langues et des espaces – comme processus constant et structurant de la discrimination urbanisée. Il s’agit bien, de fait, de concevoir une recomposition discursive quasi-permanente et, du reste, fonctionnelle des espaces vécus comme homogènes et stables mais par ailleurs hétérogènes et instables

Lire la suite